Gå videre til indhold

Sightseeing og vartegn i Narbonne

Historiske museer

History Museum
“Ces galeries souterraines datant du 1er siècle av. J.-C. sont les fondations d'un ancien entrepôt romain.”
  • 9 lokale anbefaler

Historiske steder

Historic Site
“ > Culture, patrimoine, sport et associations > Patrimoine > Le Château de Gruissan Le Château de Gruissan Avec les vestiges des villas romaines et les dessins de l’homme préhistorique dans la Grotte de la Crouzade, la vie gruissanaise se perd dans la nuit des temps. Pendant des siècles, un village « cherchait à naître » près des étangs ou des terroirs. Sur l’Île Saint Martin, des vestiges de villas, église et même cimetière attesteraient de la présence d’un groupement humain. Le Château Le rocher du Château Pendant le premier millénaire, le rocher de la Tour émergeant du delta de l’Aude était, face à la mer, la sentinelle vigilante de la navigation du port narbonnais. En 1084, le Château existe mais l’îlot aux pentes abruptes, entouré d’eaux profondes, battu par les vents, était très inhospitalier. Toutefois, des cabanes de pêcheurs au « service du Château » occupaient la pente sud. Les premières fortifications Peu à peu, le Château est fortifié et l’îlot devient une place forte dans et autour de laquelle se regroupaient les habitants fuyant l’insécurité des campagnes et les incursions Barbaresques. Le Château constitue un magnifique belvédère (construit sur une « éminence », lieu dégagé d’où la vue s’étend au loin) d’où l’on découvre les alentours de Gruissan à 35 mètres d’altitude. Cette forteresse militaire construite au Xème et XIème siècle était vouée à la surveillance côtière et assurait la protection du village dans les périodes troublées. (A la base de la tour, la citerne de 58 m³ était couverte d’une voûte en berceau aujourd’hui disparue). La mise en valeur du Château En 2007, soucieuse du patrimoine historique communal, la municipalité a souhaité mettre en œuvre une opération de restauration et de mise en valeur du site du Château. Le projet réalisé répond à trois objectifs : La sécurisation des vestiges L’amélioration de la sécurité et l’éclairage La mise en valeur des vestiges et du site La Tour Barberousse Le nom « Barberousse » est un qualificatif populaire sans origine précise. Il est toujours associé à la Tour qui domine le village et son étymologie est toujours très incertaine. La seule chose sûre est l’origine de sa construction. Après 1632, le Château est démantelé mais le village reste et s’étend sur les terres qui émergent. Seule la « nouvelle tour du Château » construite en 1247 par Guillaume de Broa défie toujours les siècles. ”
  • 2 lokale anbefaler
Historic Site
  • 1 lokal anbefaler
Historic Site
  • 1 lokal anbefaler

Biblioteker

Historic Site
  • 1 lokal anbefaler
0